Je n’ai pas vraiment l’habitude de rédiger ce genre d’articles mais plusieurs « posts » et réactions, vu ici et là m’ont donné envie d’écrire. Je réagis rarement sur les réseaux sur des sujets « houleux » ou du moins qui amèneraient à des débats (souvent en vain parce que les réseaux sociaux ne sont pas le meilleur endroit pour moi pour débattre). Seulement, hier soir j’en ai eu « ras la casquette » ! Marre de me taire, marre de ne pas m’exprimer et marre de me sentir jugée …

Sous couvert de « faire le constat d’un fait ou d’un évènement », finalement on se permet de porter des jugements sur des gens qu’on connait et qu’on ne connait pas du tout. On se permet de juger la société et ceux qui la constitue. Et ça, ça suffit ! 

L’évènement en cause qui a fait déborder le vase ? L’Euro 2016 ! Jeudi soir, les Bleus se qualifient en finale (vous nêtes surement pas passer à côté de la nouvelle) et forcément, comme les 3/4 des français, j’exprime ma joie sur les réseaux sociaux et en profite pour les parcourir et voir mes contacts également exprimer leur joie. C’est alors que je tombe sur des posts qui se désolent de l’engouement des français pour le foot au détriment d’autre sports, ou bien pour rappeler que « pauvres petits naifs que nous sommes, le foot nous détourne de la loi travail », ou bien encore qu’on est joie pour des « petits quetards payés des millions pour pas grand chose ».

Bref, vous avez saisit l’idée.

En soit, il n’y a rien de grave dans ces propos mais je les trouve révélateurs. En effet, aujourd’hui la moindre chose que l’on fait est passée au crible et au final, il y a toujours quelque chose à dire, quelque chose à critiquer ! Ne peut-on pas juste profiter tranquillement sans que des « troubles fêtes » viennent nous plomber ? Je regarde le foot seulement lors de l’Euro et du Mondial, sinon le reste du temps ça ne m’intéresse pas vraiment. J’aime la ferveur qui se dégage de cette compétition, l’ambiance que l’on ressent tous ensemble. Pour ma part, les soirées avec les copains sont mémorables ! (et je me souviendrais longtemps du quart de final qu’on a regardé entre français à l’hôtel à Porto). 

Je trouve que ces propos sont révélateurs parce que comme je le disais, tout ce qu’on fait aujourd’hui est passé au crible par des personnes qu’on ne connait même pas et qui se permet d’émettre un jugement (subtile le jugement bien évidement) ciblé ou non. Récemment, dans un tout autre domaine, une blogueuse nous faisait part d’un « gentil »commentaire lui disant que n’étant pas maquilleuse professionnelle ou youtubeuse, elle n’y connaissait rien et qu’elle ferait mieux de se taire.

Mais … WHAT ?? (être youtubeuse ne veut pas dire avoir la science infuse hein !)

Qui sommes-nous chacun pour oser  juger les gens sur leurs faits et gestes, sur leur façon de penser, sur leurs choix ?

Je suis un peu naive hein. Enfin non, je ne suis pas naive mais je suis pleine d’espoir… J’espère toujours que les gens soient bienveillants, qu’ils encouragent plus qu’ils ne critiquent, qu’ils espèrent plus qu’ils ne deviennent fatalistes … (Ne vous méprenez pas, je suis loin d’être parfaite. Je suis la 1ère à porter des jugements volontaires ou non. Personne n’est parfait … mais on peut essayer de se remettre en questions, et faire des efforts).

Alors qu’on soit claire, c’est dommage que certains sports ne soient pas autant « encensés » que le foot, je ne le nie pas mais je préfère vous encourager à regarder Wimbledon en même temps que l’Euro plutôt que de vous exprimer ma consternation face à cet état de fait. Je préfère vous encourager à mettre autant de ferveur dans votre lutte contre la loi travail (suivant vos convictions politiques) que celle que vous mettez dans votre soutient aux Bleus plutôt que de vous faire passer pour des idiots qui ne savent pas où sont les priorités de la société (parce que clairement certains sur Twitter nous font passer pour des idiots). On finit par avoir « peur » de dire certaines choses, d’en partager d’autres .. On brandit la carte de la liberté d’expression, le constat de certains faits, l’analyse d’évènements et c’est parti pour les critiques à tout va !

Non, à l’air du numérique 2.0, cachés, anonymes (ou presque) derrière nos ordinateurs, on ne peut pas tout se permettre !

Et soyons encore plus claire, peu importe le domaine, dans la mesure où nous respectons la liberté de chacun, chacun pense et fais ce qu’il veut !! Non mais !!

Go les bleus !

J’ai juste envie de vous encourager à profiter de chaque instants, de vivre tous les moments de joie qui vous sont donnés, de savourer vos moments en famille et entre amis, de partager votre passion (si vous le souhaitez bien sûr) et d’aller jusqu’au bout de vos envies. Ne vous freiner pas à cause de ce que certaines personnes pourraient dire ! Ne laisser personne gâcher votre joie !!

Alors, honnêtement, partageons notre passion peu importe le domaine et faisons le avec le coeur. Unissons nous à l’occasion de l’Euro (si tu aimes pas le foot tu as le droit de pas regarder hein) derrière les Bleus, saisissons cette nouvelle occasion de faire la fête avec nos amis, notre famille et de nous créer de nouveaux souvenirs. Moi je serais avec ma famille et des amis, et je vous le dis, on va fêter cette finale comme il se doit !

Je suis vraiment curieuse d’avoir votre avis, d’échanger avec vous, sur ce sujet « sensible » qu’est le jugement permanent. 

(je suis désolée si l’article vous semble brouillon et mes idées pas forcément très claire. J’ai écris au fur et à mesure que mes pensées se mettaient en place).