Un an … le temps est passé tellement vite ! J’ai l’impression que c’était hier et pourtant, c’était il y a déjà 12 mois. Alors que je commence tout juste à rédiger cet article, à essayer de mettre des mots sur ces semaines passés, sur ma perte de poids, mon nouveau corps etc … je me rends compte que je ne sais pas vraiment par où commencer. Il y a, à la fois, tellement de choses à dire et en même temps pas tellement.

Je vais commencer par le commencement et tenter d’organiser mon article comme un ensemble de réponses à des questions que j’ai pu avoir.

Si vous voulez reprendre l’ensemble de mes articles à ce sujet, vous pouvez les retrouver juste ICI.


COMMENT S’EST DEROULE CETTE ANNEE ? 


  • Niveau santé

Je dirais que l’année s’est plutôt bien passé. J’en avais parlé auparavant, la fatigue a été très vite présente et ne m’a jamais vraiment lâché. Je crois que ca été une des choses les plus dures à gérer cette année surtout quand on a tendance a toujours « avoir quelque chose à faire « . Je prends des vitamines hyper complètes pour palier à des carences et « lutter » contre cette fatigue. L’autre point compliqué c’est la tension. Je fais de la tension hyperstatique. C’est à dire que ma tension chute brutalement lorsque je passe de la position assisse ou couchée à la position debout, ce qui peut amener à la tête qui tourne, et de gros vertiges. Souvent, après j’ai de gros mots de têtes proches de la migraine. ( à surveiller …)

Sinon, à part ça, je n’ai rencontré de difficultés particulières. Je me sens plus légère (LOL), je bouge plus et mieux !

  • Niveau alimentation

A ce niveau là, il m’a fallut faire un peu plus d’adaptations. Au fur et à mesure, je me suis rendue compte que je ne digérais pas le vin (rouge, blanc, rosé). Et pour l’amatrice de bon vin que je suis, ça a quand même été ma tristesse de l’année 😉 Il en est de même avec le fromage « fermier », il faut que je fasse attention aux quantité sinon il y a des risques que je ne le digère pas. Autre point sur lequel je dois faire attention, le sucre. Il m’est arrivé de faire 2/3 dumping syndrome parce que j’ai mangé trop de sucre d’un coup. Bref, de petites choses mais qui m’ont surprise et qui le font encore des fois, auxquelles j’ai dû m’adapter.

Vous vous en doutez, mes quantités ont beaucoup diminué. Aujourd’hui, je mange seulement dans une assiette à dessert et il m’arrive encore de ne pas finir.

  • Niveau garde robe 

Surement la partie la plus sympa ! haha Je me suis découvert une nouvelle passion pour la mode et c’est vrai que un petit plaisir de pouvoir s’habiller comme je le veux et de me créer un style et de mieux cerner ce que j’aime. J’aime chercher de nouvelles associations et mélanger les styles ! Je me sens mieux dans mon corps et ça se ressent forcément sur ma garde robe ! Je vais dans des boutiques où je ne trouvais pas AVANT et j’ai plaisir à dire  » c’est trop grand ! » haha.

  • Niveau physique 

Légèreté est le maitre mot ! Avec 50kg en moins on se sent forcément plus légère, je redécouvre mon corps en quelques sortes. Certains os entre autre sont réapparus haha Ou bien encore, ma souplesse deviendra bientôt légendaire. Ah et je peux croiser les jambes, mais genre vraiment !! Et du coup je le fais tout le temps (j’ai du temps à rattraper).

Je n’ai pas tenu des comptes de ce que j’ai perdu en poids et en cm, mois par mois simplement parce que je ne voulais pas rentrer une sorte de mini-psychose. Mais si vous on parle de chiffres, en gros je suis passée d’un passé 52 en bas à un petit 44, et d’un 48/50 en haut à un 40/42. Quant à mon IMC, je suis passée de 39 à 25 . C’est que des chiffres mais qui me font quand même sourire aujourd’hui.


ET SINON ?


Et sinon, je continue de dire que ma vie n’a pas recommencé mais juste continuer … différemment. Parce que, oui ma vie a quand même bien changé. Ma perte de poids n’est pas anodine et c’est un peu comme si je m’étais retrouvée. Comme si j’étais enfin moi ! C’est assez bizarre peut-être de dire ça mais c’est pourtant vrai. Le sentiment de pouvoir s’exprimer … Prochaine étape, j’aimerais pouvoir « oser » participer à un challenge Look Lyonnais avec les blogueuses (et copines!) lyonnaises mais je dois encore … oser ! haha Perte de poids ne veut pas forcément dire qu’on se sent d’un coup d’un seule prise d’une confiance de haut niveau. Je dois encore apprendre et composer avec mon corps, mon image et mes complexes. Suite au prochain épisode … 

En dehors de ça, je garde toujours en tête ce qui m’a amené il y a un à me faire opérer, les risques que mon estomac se dilate et que je reprenne du poids pour justement que ça ne se produise pas / plus.  


QUELQUES PHOTOS


Bilan post-sleeve : 1 an

Quelques jours avant l’opération

Bilan post-sleeve : 1 an

Une semaine après 

Bilan post-sleeve : 1 an

Décembre 2016 

Bilan post-sleeve : 1 an

Hier (28 mars 2017)

C’est un peu compliqué de faire un bilan d’une année entière, il y a la fois tant de choses à dire et finalement pas tellement. Par contre, je sais toujours quoi dire lorsqu’on me pose des questions alors n’hésitez pas. Je vous répondrais avec plaisir et si je peux vous faire part de quelques conseils ou avis, et vous aidez ça sera bonus !

// Demain, sur la page FB du blog, je vous parlerais d’un partenariat que j’ai eu il y a quelques semaines, en lien avec la chirurgie bariatrique. J’ai été contacté par Good Santé pour tester leur repas « tout prêt » conçu spécialement pour les personnes opérées et qui sont dans la phase « mixé ». Même si je n’étais pas concernée directement, c’était intéressant de pouvoir goûter et avoir un retour avec un peu de recul sur une période que j’avais passé. Ca pourra peut-être aider certains ou certaines qui y sont ou vont y être confrontés. Plus d’infos par ICI  et ICI //

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer