Un peu plus d’une semaine depuis mon article spécial rentrée alors je profite depuis ma chambre d’hôtel et wifi pour vous écrire cette semaine et vous donner quelques nouvelles. J’ai commencé un Master 1 que j’avais vraiment envie d’intégrer mais il va y avoir du boulot les enfants. Cette année va être dur et il va falloir des choix. L’organisation du blog va donc vraiment changé .. Sans oublier que j’ai rejoins la team de Graines de Blogueuses  … Une nouvelle aventure qui commence et un nouveau challenge à relever ! Alors, à moins que je me fasse sponsorisé par Redbull, autant vous dire qu’il va falloir une organisation en béton pour être sur tous les fronts.

Nous sommes le 28 Septembre soit la veille de mes 6 mois post-sleeve et c’est donc l’heure d’un petit bilan. Je suis partagée parce qu’à la fois, il me semble que mon opération date d’hier et en même temps je me dis desfois  » Ca ne fait que 6 mois ? » .

C’est assez paradoxale mais j’ai le sentiment d’avoir toujours vécu avec ma sleeve. Mes habitudes alimentaires sont devenues naturelles, les quantités que je mange me paraissent tout à fait normal (et les quantités « lambda » me semblent aujourd’hui ENORME alors que ce n’est pas le cas hein) et j’arrive à doser ce qu’il me faut  » à l’oeil « . Même ma fatigue est devenue « naturelle »!!

J’ai été très très très fatiguée cet été et ça été assez dur à gérer. Je finissais par ne plus faire grand chose et à un peu tourner la boule. Etre constamment fatiguée physiquement peut rapidement jouer sur le moral et c’est un peu ce qui s’est passé. Après une prise de sans ultra complète, il s’est avéré que j’avais pas mal de carences (ceci expliquant cela). Quelques semaines de vitamines plus tard, ça va bien mieux même si la reprise du travail (41h par semaine) m’a mise à rudes épreuves. Ma perte de poids ultra rapide a également engendré une hypotension orthostatique. J’ai fais face à une perte de cheveux assez hallucinante (au point de me faire un peu flipper quand même) et mes ongles sont complètement partis en cacahouètes (la couche de kératine supérieure de mon ongle à juste disparue) (je vous prépare un article sur comment j’ai sauvé mes ongles). Des petites choses qui, au quotidien, peuvent être un peu compliqué mais en réalité c’est bien moindre par rapport à « avant ». Les soucis de santé que je pouvais avoir dû à mon poids ont bien diminué voir disparu. Je suis beaucoup moins essoufflée, mon mal de dos est devenu occasionnel et je n’ai plus de tendinite aux pieds. YAY ! 

A côté de ça, je ne supporte toujours pas le sucre additionnel. Je m’explique : je peux manger sucré mais en toutes petites quantités. J’ai été malade à plusieurs reprises (sueur, crampes d’estomac, et vomissements #glamourbonjour). Je n’ai jamais été hyper sucré mais le fait d’en « être privé » crée en quelques sortes l’envie. Vous me suivez ? Mais les réactions de mon bb estomac quand j’en mange m’ont carrément calmé ! C’est comme ça faut s’y faire !

En parallèle, j’ai commencé un Parcours d’Education Thérapeutique pour les opérés bariatriques. C’est des réunions régulières, encadrées par des professionnels (infirmière, diététicienne, psychomotricienne, éducateur sportif, psy etc …) et bien que j’étais un peu réticente au départ, je suis au final vraiment contente parce qu’on a toujours des questions en suspend et ces réunions permettent d’y apporter des questions. Je pense que c’est un plus pour une meilleure réussite (sur la durée) de la chirurgie.

Niveau poids, j’ai donc perdu 35kg. Ce qui est finalement assez énorme pour un temps aussi court. Je crois que personne (pas même le médecin) ne s’attendait à un tel résultat. J’ai perdu 4 tailles de pantalon ( et j’approche rapidement de la 5ème). J’ai pris l’habitude d’acheter des hauts un peu « serré » au départ parce que je sais que quelques semaines plus tard, ils seront juste bien ajusté. Je reprends goût au shopping et je vais dans des magasins que je n’aurais jamais envisagé avant ! On fait la remarque récemment que ma voix avait changé, dans le sens où ma façon de parler à changer. Je suis moins essoufflée et donc je parle de manière plus fluide. J’ai remarqué un changement aussi dans mon visage lorsque je me maquille les yeux. Mes paupières sont moins tombantes par exemple. Au travail, les schtroumpfs ont remarqué un changement et avec plus ou moins de tact et de délicatesse, me l’ont fait remarqué haha.

Je cite :  » Madame, vous avez quelque chose qui a changé ! « ,  » Ha bon ? « ,  » Ben, vous avez pas remarqué qu’il y a quelque chose qui a changé chez vous ? « . Non je n’avais pas remarqué, non ! haha !

Mais ce qui est le plus marquant pour moi, c’est lorsque je regarde mon compte instagram et la quantité que je mangeais avant … Ca me fait halluciner très clairement ! Je me rends également compte de ma perte de poids lorsque je me vois en photo ou vidéo. Sans ça, j’ai l’impression d’avoir toujours été comme ça. C’est assez byzarre … Notre perception de nous même peut très vite changer !!

Cet article part un peu dans tous les sens mais ce n’est pas évidement de coucher sur papier de manière factuel un tel bilan. En tout cas, je ne regrette absolument l’opération : les changement sont tellement bénéfiques !! (même la frustration rencontré au restaurant, ne me fait pas bouder mon plaisir).

post-sleeve

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à m’écrire en commentaire ou via la rubrique Contact du blog. Je me ferais un plaisir de vous répondre et de vous aider du mieux que je peux 🙂 (je ne suis pas médecin, je peux juste vous partager mon expérience).

Keety w/ Love